divorce-619195_1280

 

 

La Cour d’appel d’Aix-en-Provence dans une décision récente du 2 avril 2015 confirme les sanctions contre le site « Divorce Discount » qui se présentait comme le n°1 du divorce.

Divorce par consentement mutuel sans déplacement du client, ni rendez-vous à un prix défiant toute concurrence.

L’avocat « partenaire » apposait uniquement son cachet et sa signature sur les actes de procédure pour 135 euros, avec interdiction de rencontrer le client et de prodiguer des conseils sous peine d’annulation de la procédure.

Ces méthodes devaient être sanctionnées mais il faut bien reconnaître que le plus inquiétant réside dans le fait que des avocats aient pu prêter leur concours à ce « petit jeu ».

C’est la négation de la compétence et du professionnalisme.

Des honoraires justes pour une prestation à la mesure des attentes du client.

Un divorce doit se gérer au mieux pour que ses effets ne soient pas dévastateurs pour l’avenir: en présence d’enfants, le divorce c’est pour la vie…

 

Sylvie LHERMIE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *